Publicités

Escapade week-end famille à Kamouraska pour moins de 500$


C’est avec grand plaisir que le Bobtrotteur que je suis répond à l’invitation du dynamique groupe Esprit de famille. On m’a demandé : «trouve-nous une escapade pour une petite famille dans le week-end de l’Action de grâce pour moins de 500$ !» Bon. Ok. Disons que c’est tout de même un bon défi, car pour moi, une escapade doit nous sortir un peu de notre quotidien et donc savoir se démarquer. L’autre défi, c’est de réussir à plaire à tous les membres de la famille qui participent à cette escapade. C’est connu, les enfants en bas âge n’ont pas les mêmes goûts que des ados qui n’ont pas non plus les mêmes goûts que leurs parents… bref. Vous comprenez ce que je veux dire.

Alors, j’ai une proposition pour vous chers parents qui faites tant d’efforts pour maintenir cet équilibre familial. Oui, l’équilibre est fragile. Vous travaillez tous les deux, vous êtes coincés dans l’insupportable congestion de Québec, vous vous dépêchez de faire le souper, les devoirs, les bains, le coucher, les lunchs avant d’oublier de faire le vôtre…

Oubliez tous vos soucis. Le week-end de l’Action de grâce sera pour vous comme un espace d’air et de temps de qualité en famille que vous recherchez tout le temps. Je vous recommande un week-end à Kamouraska. Pourquoi cet endroit ? D’abord parce que c’est vraiment pas loin de Québec. Vos marmots n’auront même pas le temps de dire : «Quand est-ce qu’on arrive ? » Kamouraska, ce petit village du Bas-Saint-Laurent est à 173 kilomètres de Québec. En un peu moins de deux heures, vous y êtes. Kamouraska est vraiment un village charmant et je dirais que tout a été pensé pour recevoir des touristes.

Conseils pré-départ

Le budget est de 500$. C’est pas très gros pour deux nuits et tous les repas pour quatre personnes, alors je vous conseille d’avoir un minimum de préparation pour respecter le budget.lunch-box-200762_1920

  1. Munissez-vous de collations: pour le trajet en voiture et pour les randos et les excursions. Vous serez ainsi tranquille et pas au dépourvu quand ils vont crier famine, car oui ils vont le faire, vous le savez…
  2. Faites des sandwichs : vous avez deux dîners à couvrir, celui du samedi et du dimanche. Ne vous cassez pas la tête. Optez pour du pain et du saucisson sec, du fromage et des crudités déjà coupées de l’épicerie. C’est un week-end de plaisir, vous ne devriez pas passer votre soirée aux fourneaux.
  3. Apportez les breuvages : bouteilles d’eau, jus en boîte, jus de légumes. Vous allez économiser beaucoup de sous là-dessus.

Budget
Essence allée : 20 dollars (voiture économique sous-compacte)
Repas sur la route : 45$ (restaurant familial)
Budget restant : 435 $

L’Hébergement

sleeping-297724_1280La question de l’hébergement en famille est importante. On souhaite que notre petite famille dorme bien et que la chambre soit propre pour les bambins qui aiment se rouler par terre et aller explorer sous le lit. À Kamouraska, il n’y a pas vraiment d’hôtels, il y a des gîtes, des auberges et des motels. Personnellement, pour une question qualité prix, je recommande d’y aller avec un motel. Ce n’est pas trop cher et les chambres sont assez spacieuses pour héberger votre descendance.  Tous les motels ne se valent pas. Il y en a un qui, selon moi, se démarque des autres à Kamouraska. C’est le Motel des Mariniers. Le motel n’est pas extravagant, mais il est bien situé. Les chambres sont hyper propres et la vue des chambres avec balcon qui donne sur le fleuve est à couper le souffle ! Une fois les enfants couchés, les parents peuvent siroter paisiblement leur coupe de vin et le matin prendre leur café à la brume. Magique ! Les chambres sont munies d’un mini-frigo et d’un micro-ondes. Le personnel à l’accueil du motel est sympathique. On nous a même permis d’entrer dans la chambre avant le temps, question de déposer nos affaires. L’insonorisation ne me semblait toutefois pas optimale, mais la plupart des touristes de passage respectent l’espace de chacun.

Conseil sur la chambre : Demander une chambre à l’étage pour vue sur le fleuve. Aussi, si vous voulez économiser encore plus sur la nourriture, demandez de louer le loft du deuxième étage. Il possède un espace salon, une cuisine tout équipée sur deux pièces plus la salle de bain.

Budget
Motel à 130$ la nuitée  x 2 nuits : 298,94 tx. incluses
Budget restant : 136,06 $

Économiser sur le petit déjeuner

Comme vous le voyez, le budget rétrécit rapidement. Rassurez-vous, il ne vous reste qu’à manger. Étant donné que les chambres avec deux lits double renferment un frigo et un bread-1761197_1920micro-onde, je vous suggère fortement d’aller à l’épicerie et à la boulangerie Niemand du village pour acheter de quoi prendre le petit déjeuner dans la chambre. Pour moins de 10$, vous avez pains et brioches pour manger. Apportez de chez vous un pot de Nutella et du beurre d’arachides. Sortez tout ça le matin même. Vous verrez des étoiles dans les yeux de vos enfants (surtout pour le Nutella 😉 ) ! Prendre le petit déjeuner à la chambre permet aussi de gagner du temps. Toute la famille est ainsi prête pour une bonne journée de randonnée automnale dans la nature !

Une randonnée facile et agréable

En faisant une virée dans le Kamouraska, on ne pouvait pas que manger…quoi que 🙂 alors nous sommes partis à la recherche de randonnée en forêt. Au moment où j’y suis allé, il faisait chaud. C’était en août. Un peu d’ombre ne pouvait pas nous faire de tort.

Le guide du kiosque touristique du village de Kamouraska a attiré notre attention sur le sentier du Parc des Sept-Chutes dans le village voisin de Saint-Pascal de Kamouraska. Le lieu de départ de la randonnée se trouve facilement, le sentier linéaire fait 5 kilomètres aller-retour, il faut donc revenir sur ses pas. Le sentier est facile, même si dès le début, il y a quelques bonnes montées. On longe la rivière Kamouraska, on traverse également des champs et des terres agricoles. L’attrait du sentier est la chute évidemment, mais nous en avons vu qu’une !

Le pied de la chute est accessible par un escalier. L’endroit est magique. Attention, l’escalier qui descend à la chute est glissant dû à l’exposition continuelle à l’humidité. Vos enfants seront amusés par cette randonnée; à chaque paysage, racontez-leur une histoire. Lorsque vous êtes dans les plaines dites que c’est la terre des nains, quand vous êtes en forêt, celle des fées. Ils y croiront !

Retour au village

Après votre randonnée, tout le monde voudra revenir au village pour une pause sur le bord du fleuve. Kamouraska vous offre le fleuve sur un plateau d’argent. Les enfants adorent se rendre sur la grève pour jouer dans l’eau, lancer des cailloux, faire peur aux goélands et découvrir des trésors de mer. L’eau froide ne leur fait pas peur. Pendant ce temps, vous les parents, pouvez vous tirer une buche et regarder votre progéniture s’amuser. En arrière-plan, un décor digne des plus grands documentaires de la National Géographic.

Kamouraska, CC Régis Morin

Visite du magasin général

Vous ne résisterez pas longtemps à l’attrait qu’offre le magasin général de Kamouraska. À l’intérieur: des trouvailles gourmandes du terroir. C’est la place pour faire vos provisions pour l’hiver. De quoi agrémenter les bouts de pain qu’il vous reste…

Le souper

Au premier abord, je vous recommande chaudement le Restaurant Bistro Côté EstLa petite terrasse avec vue sur le fleuve du Bistro Côté Est nous a charmés dès le début. Toutefois, si le week-end de l’Action de grâce s’avère moindrement froid, vous allez manger à l’intérieur, car les rives du fleuve sont froides à cette période le soir. Devant nous, un menu mettant en valeur les produits régionaux, dont la pintade et des burgers de phoques. Le menu change régulièrement. Nous avons commandé la même chose, nous avons craqué pour les moules. Elles étaient bien dodues et le bouillon parfumé au citron et aux herbes était divin. En prime, un émincé de flétan fumé du coin parsemait nos moules et ajoutait littéralement un bon goût de fumée !

L’effet WOW

Nos moules étaient accompagnées d’une jolie salade verte et de croustilles chaudes maison. Un petit truc : en même temps que nos moules, nous avons commandé la petite planche de charcuteries régionale du fou du cochon. Le mélange de tout ça était P-A-R-F-A-I-T. La prochaine fois, je prends le burger de phoque ! Les enfants seront bien heureux d’avoir un succulent grilled cheese ou un simple hamburger. Tout est bon. Le prix que nous avons payé équivaut à un repas pour quatre dans un restaurant familial, mais en nettement meilleur…

Budget
Prix du souper : 70 $ taxes incluses

Budget restant : 66$

Le dimanche matin, il faut encore prendre son temps. C’est le jour du départ. Je vous conseille de revenir à la maison lentement et de faire de la journée complète votre randonnée en voiture. Prenez la route 132 au lieu de l’autoroute, vous verrez de magnifiques paysages. Arrêtez-vous à Saint-Denis-De La Bouteillerie, puis recherchez le quai de la Pointe aux Orignaux. À cet endroit, un long quai vous permet de vous avancer dans le fleuve et de profiter de la brise marine. Marchez sur la grève, apportez vos chaises et serviettes et faites de la plage en automne !

Pique-Niquer à Saint-Jean-Port-Joli

Vous arriverez à Saint-Jean-Port-Joli presque sur l’heure du dîner. Là pour votre pique-nique, vous devez aller au Parc des Trois-Bérets. Un parc sur le bord du fleuve super bien aménagé qui renferme des sculptures tout aussi étranges les unes que les autres. Lancez un défi de «selfie» à vos enfants, à celui qui arrivera avec le plus laid ! Après, traînez-vous les pieds dans le village, c’est tellement beau !

Finir la journée en beauté

Toujours à rouler sur la 132, vous passerez par de magnifiques villages : L’Islet, Berthier-sur-Mer, puis Saint-Vallier. Il vous reste 66 $. En présumant qu’il vous en coûtera encore 20 $ pour l’essence, aussi bien dire qu’il vous reste 46 $ pour souper le dimanche soir pour toute la famille. C’est un très petit budget, mais j’ai une solution pour vous… le casse-croûte ! Oui, faites un arrêt à La Babine gourmande de Saint-Michel-de-Bellechasse pour déguster une excellente poutine ou un burger cuit sur la plaque. Quoi de mieux que de croquer la frite et admirer un coucher de soleil d’automne, parole de BobTrotteur !

Budget final
Essence allée retour : 40 dollars (voiture économique sous-compacte)
Repas sur la route aller: 45$ (restaurant familial)
Motel à 130$ la nuitée x 2 nuits : 298,94 $
Souper à Kamouraska: 70 $ taxes incluses
Souper casse-croûte : 46$
Budget total pour deux jours : 499,94 $

Évaluation d’autres restos à Kamouraska

Le Café du clocher

Le menu du Café du clocher est simple, fait original, le café se spécialise dans les petits-déjeuners d’œufs à la coque. En fait, si vous voulez un œuf, il sera cuit dur. Les accompagnements sont multiples, mais je vous conseille fortement les gaufres et le sirop d’érable. Elles sont servies avec un assortiment de fruits de saison forts délicieux. La force de ce petit café est évidemment… le café ! Eh oui, madame était comblée par son gros café au lait tandis que moi je humais les effluves délicats de mon allongé avec un peu de crème 10%… tellement riche et crémeux. Ce que j’ai le plus apprécié de ce petit café, c’est sa simplicité, son air de rien qui fait tout son charme. Les assiettes ne sont pas débordantes, mais honnêtes. Le restaurant offre un menu pour le dîner et le souper également. L’équipe qui besogne au service et dans les cuisines est très jeune et hyper sympa. Rien de guindé. Que du vrai et de l’honnêteté.

Poissonnerie Lauzier, cafétéria de la mer

En entrant dans ce restaurant, on retrouve à droite le comptoir de la poissonnerie et à gauche le comptoir restaurant où on commande, on paie puis on va s’asseoir en attendant qu’on appelle notre numéro. Il ne s’agit donc pas d’un restaurant avec service aux tables, mais il y a bel et bien une salle à manger confortable. Accroc du homard, j’ai commandé un lobster roll. Il est servi dans un panier avec une salade de pâtes. Bien que la salade ait peu d’intérêt, le lobster roll lui est toujours aussi bon. C’est un classique qui ne se démode pas. La généreuse portion de homard est servie en salade avec céleris et échalotes dans une mayonnaise. Personnellement, j’aurais apprécié moins de céleris et d’échalote pour mieux goûter la chair de homard, mais ça valait le prix de 13,95$. 

Le fait que ce soit un comptoir de style cafétéria ne donne pas envie d’y rester longtemps. Malheureusement, ce petit bistrot de la mer aurait tout à gagner à faire le service aux tables et même de permettre aux gens d’apporter leur vin.

 

Publicités
Catégories :Récits d'aventure, trucs voyages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :